H&V&M

Jeux de rôle tiré de l'univers d'Anita Blake, tueuse de vampires.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 02h02

Aller en bas 
AuteurMessage
Silv Salvein
No-life, Vampire
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: 02h02   Dim 26 Nov - 11:33

Il était a peu prés de deux heures et deux minutes, l'équivoque du milieux d'après midi en somme pour Silv. Il venait de remporter un joli tournoi de Counter Strike et pour fêter l'évènement, et calmer les spasme nerveux dont il fut pris, décida de venir se promener en toute innocence dans le parc, écouteur sur les oreilles, lecteur mp3 dans la poche et un thermos duquel dépasse une paille dans la mains. C'en serait presque mignon si la boisson ne lui laissait pas une trace rougeâtre sur les dents et une haleine de cannibale. Enfin le no-life ne s'en souciait absolument pas, à cette heure ci seule les vampires ou les chasseur de vampires traînaient dans le parc : Pour un vampire la boisson paraissait commune et pour un chasseur, il n'irait pas emmerder un gosse parce qu'il buvait et pas à même la gorge.

Parcourant le chemin en sifflotant la mélodie qui passait dans ses tympans, il décida de s'asseoir sur le premier banc qu'il vit. Le vampire finit ensuite les dernières gouttes de sa boisson avec l'horrible bruit de sussions liquide/air mais l'i-pod poussé a fond ne permettait pas au bambins d'entendre cette fameuse marque d'impolitesse, et puis dans le fond il s'en foutait.
Le sang finit il sortit une petite console portable et commença sa partie de megaman Zx sans changer ses écouteurs de port, et sans enlever le son de sa DS, éclairé dans la nuit par la lumière bleu du gadget, il écarquilla les yeux bien grands, preuve de la concentration dont il faisait preuve pour jouer, mais ses doigts ne semblaient pas bouger ni presser les touches, et pourtant le volume poussé à fond, audible par toute personne normale dans un rayon d'une dizaine de mètres prouvait bien que la partie se déroulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adel
Maître de la Ville
avatar

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: 02h02   Sam 2 Déc - 12:42

Perché dans un arbre. Cela pourra sembler insolite, mais Elyriël se trouvait à ce moment même bel et bien perché dans un arbre, à boire au poignet d'une charmante et fraiche demoiselle en survêtement usé... Sans doute une fugueuse, à en croire le sac à dos plus que rempli qu'elle portait sur ses épaules, l'heure tardive, la cachette peu confortable qu'elle s'était dénichée, et l'état quelque peu crasseux de son pourtant joli petit minois... Elle n'avait pas été bien maligne. Fuir de chez elle, rester à découvert en pleine nuit, tandis que des hordes de créatures des ténèbres parcouraient la ville, susceptibles de mettre fin à ses jours malgré l'illégalité de la chose... Inconscience inconcevable. C'aurait pu être par malchance, c'était par chance Elyriël étant dans une humeur clémente, qu'elle était tombée sur lui et pas sur quiconque d'autre. Quelques gorgées... Juste quelques gorgées, pas plus, ne pas la tuer... Ses lèvres se détachèrent de la peau douce et torturée, puis passant par réflexe la langue sur sa lèvre inférieure restée propre, il resserra la jeune fille contre lui... Son chargement avait glissé, et dans le mouvement quitta entièrement ses épaules. D'une main le vampire rattrappa le sac sur le point de chuter, puis le soulevant, le rajusta de telle manière qu'il ne puisse plus s'échapper. Il se rapprocha du visage de l'adolescente, de sa joue, de son oreille... D'une main il remit derrière la dite oreille une mèche de cheveux brune qui elle aussi s'était enfuie, puis enfin, il chuchota, usant quoi que ce fut interdit du pouvoir que son statut lui conférait... Demain elle ne se souviendrait plus de rien. A condition bien sûr qu'elle soit encore en vie, mais ça, ça ne dépendait plus de lui.

"Fuir ne te mènera à rien, si tu n'as nulle part où battre en retraite... Si tel est le cas rentre chez toi."

Et hop, papa Elyriël qui se mettait à sermonner les enfants? Prenez le comme vous le voudrez, pour lui, cela avait une signification... Regard éteint, bouche entrouverte, la petite Blanche-Neige acquiesça, avant de quitter les bras d'Elyriël sans qu'aucune résistance ne l'en empêche... Doucement, mais sûrement, elle descendit de l'arbre... Elyriël se pencha en avant, l'envie lui prenant de suivre le départ de la jeune fille des yeux. Devant elle et sous lui, un peu plus loin, un banc... Et sur le banc, quelqu'un. Quelqu'un qui jouant bruyamment à un de ces jeux modernes qu'Elyriël n'avait pris que peu le temps de tester semblait fort absorbé... Démarche lente, regard rigide, droit devant elle, Blanche-Neige avait des allures de zombie... Lorsque d'un pas toujours égal elle s'approcha un peu trop près de la structure de bois, et du même coup de la personne qui y était assise, Elyriël comprit que cela n'allait pas aller. Humeur clémente avons nous dit? Il se dépêcha de descendre de son perchoir, puis rejoignit la jeune fille, tandis que déjà en train de chuter elle bousculait... le vampire faible plongé en plein dans sa partie. Ouip... un mort-vivant à n'en point douter, l'aura était faible, mais elle était bien là. Elyriël rattrappa la demoiselle avant qu'elle ne tombe pour de bon sur le - physiquement parlant tout du moins - jeune garçon, puis la redressant, lui intima mentalement de changer de cap, et de regarder où elle marchait... Ceci fait il la laissa partir, avant de se tourner vers le vampire qui sans doute avait du être perturbé... Oui parce que ce n'est jamais agréable de se faire rentrer dedans, aussi ravissant fut le chargement à l'origine du problème... Un sourire pâle, sourire réflexe de politesse, puis imperturbable comme à son habitude il prit la parole, espérant que le vampire face à lui l'entendrait malgré les écouteurs qu'il s'était enfoncé dans les oreilles...

"Je vous prie de l'excuser pour le dérangement..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.annwvyn.tonsite.biz/Youin'/
Silv Salvein
No-life, Vampire
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: 02h02   Sam 2 Déc - 16:09

Foutu last boss. Il se défendait bien ce rat avec ses dix barres de vie, cependant toute cette énergie ne ferait qu'allonger son agonie certaine, puisque, dés que le petit bonhomme rouge, avatar de Silv alias Silv_t3H_D3u5, franchis la porte afin que le titanesque affrontement commence, la fin de l'horrible dernier boss était certaine.

Le petit gamer était à présent totalement immergé dans le jeu, une légère goutte de sueur coulait de sa temple alors qu'il était pris de petit tremblement nerveux tout en se mordant la levre inférieur. Les différents son d'attaque sortant de la console s'enchaînaient de façon chaotique, la partie se jouait serré, exhorbitant ses yeux de plus en plus, emportés dans le rythme agressif du death métal tellement fort dans ses tympans qu'Elyriel devait également l'entendre mêlé au son 16 bit de la console. D'ailleurs le maître vampire descendait de son arbre perché sans pour autant larguer un fromage, quel rat ce maître vampire, habillé en corbeau et ne pas tenir dans son bec un fromage, quel hérésie ! Ah mais il laissait tomber autre choses, une jeune autiste-attardé-blonde-trisomique-personage politique ado fugueuse, marchandise ô combien moins précieuse qu'un camembert. Et Bien sur, le corps du petit no-life tremblant et son esprit piégée dans la cartouche DS ne purent lui permettre de voir la zombie et donc d'appuyer sur pause avant que l'abominable ado de l'arbre ne le bouscule, arrachant ses écouteurs, annihilant le rythme du vampire et rompant le lien entre lui et le jeu, addition résultante en un magnifique "Game-Over" après le fameux coup du boss "mort instantanée si ce n'est pas esquivé" (vous avez tous connus ça).

Et qu'est ce que l'espèce de sur-sous-doué pas foutu d'hypnotiser une débile correctement trouvait à dire? Il s'excusait, sans plus sans rien, ce sale suceur de sang ne disait rien d'autre pour excuser la minable humaine pas foutue d'éviter un banc d'un metre cinquante. Deux grosses larmes de frustrations restaient dans les yeux du marmot, tenant sa console dont l'écran affichait l'humiliant message de défaite.


*Cool, zen, calme, tranquille, peace, Silv, on se calme, cool, zen, calme, tranquille, peace, Silv, on se calme, cool, zen, calme, tranquille, peace, Silv, on se calme * pensa t il en fermant le boîtier avant de remettre le jouet dans sa poche, ses tremblement à la limite de l'épilepsie avait cessé et sa respiration prit un rythme normale *La tuer, la décapiter, lui arracher la tête, l'étrangler avec son intestin grêle, la transpercer avec sa colonne vertébrale, la pendre avec ses nerfs optique, lui broyer le crane, écraser ses orteils avec un étau, lui faire cracher ses dents, l'étouffer avec ses cheveux* Tandis qu'il pensait mille façon de se venger physiquement de cette pouffe, Silv visualisait toutes ces scènes en souriant. Mais tout ceci resterait strictement au niveau de l'imaginaire, avoir des chasseurs au fesses étant le dernier problème que le vampire souhaitait avoir.
Mais ne pouvant laisser le crime impunis il sortit son lance pierre et une boule puante à laquelle un pétard de petite taille était attaché, il prit un briquet, enflamma la mèche et relâcha le projectile vers la tête de la jeune fille, il rebondit dessus et se stoppa sur son sac avant d'exploser, brûlant ainsi quelques unes de ses mèches et répandant du liquide au senteur d’œufs pourris partout sur ses affaire.
Avant même de prendre le temps de se plier en deux de rire, Silv s'empressa de se mettre debout sur le banc pour se retrouver au niveau, voir dépasser celui du maître de la ville


"Non mais t'es pas capable d'hypnotiser une vache correctement? t'es quoi? un apprentis fakir qui s'est fait larguer par son maître fakir à 2h00 du matin? A cause de toi j'ai perdus 234359 points " Il le saisit ensuite par le col"t'entends spece de N00b 234539 point ! " Sans meme comprendre qu'il insultait un maître vampire capable de l'éventrer en moins de temps qu'il faudrait pour dire blob, Silv le regarda au début droit dans les yeux avant d'instinctivement observer le front de l'octacentenaire, les jambes du simple vampire commencèrent à trembler légèrement alors que Silv ne comprenait toujours pas pourquoi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adel
Maître de la Ville
avatar

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: 02h02   Dim 3 Déc - 23:37

Eh bien eh bien... le jeune vampire qu'Elyriël avait plus ou moins involontairement dérangé semblait être quelque peu sur les nerfs, à en croire les tremblements qui continuèrent de le secouer pendant quelques secondes encore... Il rangea vite son jouet, ce avant de... Eh bien non, non pas de s'intéresser à Elyriël, mais de se tourner vers la jeune fille qui l'avait bousculé, lance-pierre à la main, pêtard et boule puante chargés. Elyriël qui à vrai dire n'accordait à ce geste que peu de crédit laissa le garçon faire, tournant juste son impassible regard sur la demoiselle infortunée alors qu'elle recevait les projectiles en plein tête, projectiles qui ne l'arrangèrent pas, déjà qu'elle n'était pas dans un glorieux état... Le sourire sur les lèvres du vampire disparut si vite qu'on eut pu croire qu'il avait été une illusion; qu'il n'avait jamais existé. Indifférence. Ce genre d'humour n'était pas le sien... Puéril, de mauvais goût, cela était loin de l'amuser, mais enfin... A chacun ses méthodes.

Alors qu'il tournait de nouveau les yeux sur son jeune cadet, remarquant au passage qu'il ne l'avait jamais rencontré auparavant, celui-ci se mit debout sur son banc... avant de commencer à l'insulter gaiement. Oh... Elegant. Très malin aussi... Une chance pour lui qu'Elyriël fut un véritable exemple de flegme; dans le cas contraire sans doute aurait-il eu de gros problèmes. Plus malin encore, le jeune le prit par le col, avant de finir de s'égosiller en lui rappellant que... que quoi déjà? Ah oui... Qu'il lui avait fait perdre... 234539 points. Non mais quel drame, alors que nombre de maîtres vampires à la place d'Elyriël auraient déjà fait de la bouillie de ce petit tas de nerf mort-vivant, histoire de le remettre à sa place... Enfin peu importait. La situation en venait même à être comique si l'on y pensait bien... Lui était resté très calme bien sûr; n'avait pas sourcillé d'un millimètre, n'avait pas pris la parole, n'avait même pas bougé, vu que tout cela lui était égal. Maintenant que le jeune vampire s'était tu cependant, il allait pouvoir en placer une, en toute sérenité...

Quelques secondes de silence... Elyriël leva un bras, puis posa sa main sur celle de l'autre vampire qui le tenait encore par le col. Prenant les doigts frêles du "jeune garçon" dans les siens, il força un peu, sans trop exagérer, histoire de lui faire lâcher prise tout en lui faisant comprendre qu'il ne s'attaquait pas à un clown overkillable avec une brosse à chiottes (... j'ai pas résisté n_n), mais bel et bien à un ainé capable de lui en faire voir de toutes les couleurs si il le souhaitait. Doucement et toujours sans changer d'expression - ce qui à force devait être à en dresser les poils de la nuque, parce que bon - il prit la parole, tout de même décidé à avertir le vampire face à lui des risques qu'il prenait à se comporter comme il le faisait, même si en aucun cas il ne comptait se justifier... Eh bien oui. Depuis le début, Elyriël aurait très bien pu contrôler sa jeune fugueuse par télépathie. Cela dit il avait eut envie de faire autrement, peut-être faute au brin d'espièglerie qui ne le lâchait pas, malgré sa placidité tout aussi notoire qu'omniprésente.

"Oh vraiment... 234539... points? Quoi que cela ne veuille pas dire grand chose pour moi, vous m'en voyez navré... Mais plutôt que de vous soucier de votre salut virtuel, il me semble que vous feriez mieux de prendre garde à votre réalité. Vous risquez de perdre bien plus important que 234539 points à vous comporter de la sorte avant même de vous enquérir de l'identité de celui que vous agressez..."

Nouveau sourire sur les lèvres du vampire, évitant à l'atmosphère de se glacer définitivement... Il ferma les yeux, émit un rire bref et sec, puis passa avec nonchalance une main sur le vêtement que son cadet avait quelque peu froissé, histoire de lui redonner une allure décente... Rencontre insolite, mais rencontre pouvant en fin de compte en venir à être plutôt intéressante, si elle ne l'était pas déjà... Elyriël s'en régalait d'avance. N'était-il pas dit qu'observer minutieusement les divers comportements qui pouvaient s'offrir à lui était une activité qu'Elyriël affectionnait particulièrement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.annwvyn.tonsite.biz/Youin'/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 02h02   

Revenir en haut Aller en bas
 
02h02
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H&V&M :: Autres Quartiers de St Louis :: Les Jardins Publiques-
Sauter vers: