H&V&M

Jeux de rôle tiré de l'univers d'Anita Blake, tueuse de vampires.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Déprime...

Aller en bas 
AuteurMessage
Caprice Scofield
Maître Vampire, Second
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Déprime...   Dim 24 Sep - 4:39

Il ne dansait pas ce soir. Aussi,Caprice en avait profité pour sortir. Il avait revêtu des habits non moins excentriques et s’était baladé dans St-Louis ; Les mains dans les poches,les yeux soulignés d’un noir profond,Caprice semblait plus taciturne et lunatique que jamais. Il n’avait pas vu le Maître aujourd’hui. Ca l’avait un peu démoralisé. Il avait l’impression de jouer au chat et à la souris avec le Maître de la ville.Le vampire poussa un inaudible soupir et bifurqua en direction d’une petite ruelle. Un humain l’accosta,sûrement pour lui voler quelque chose et Caprice lui colla une balle dans la tête. Il ne sortait jamais sans son revolver. C’était utile.
Commettre des meurtres ne lui faisait plus peur ,de toutes façons.
Il déboucha sur une grande avenue déserte,à son grand désarroi. Il songea alors qu’il aurait dû mordre cet homme,tout à l’heure,avant d’en faire un cadavre froid et livide. Nouveau soupir. Il ne se sentait pas bien aujourd’hui. Il n’était pas de mauvaise humeur ,mais le monde lui paraissait gris,dénué de saveur.

Enfin,il quitta le District. Il serait tranquille,ou seul,selon les points de vue. Le Second décida d’aller réchauffer son cœur glacé dans un bar peu fréquentable,mais il se ravisa. Non,ce n’était pas une bonne idée. Il retint une petite larme rougeâtre et l’essuya du revers de la main. Le vampire prit alors la direction des Jardins publics. Il aimait cet endroit. C’était calme et reposant. Il pénétra dans l’endroit en ouvrant la petite porte grillagée,dépassa le bac à sable et les balançoires,puis alla s’asseoir sur un banc,avant de laisser divaguer son regard vert sur l’endroit. La végétation était luxuriante. Les peupliers et les cerisiers formaient comme un second ciel vert au-dessus de sa tête nue. Caprice passa sa main dans ses cheveux et ferma les yeux. Puis les rouvrit. Il n’avait rien à faire,et il en avait pardessus la tête. Ras-le-bol.
Le Vampire se leva ,puis fit quelques pas en direction des balançoires. Il hésitait. Puis il haussa les épaules. Qui le verrait ? Et puis de toutes façons,qui oserait se moquer de lui ? Il était le Second.
Il s’assit donc sur une des balancettes. Puis commença à se balancer d’avant en arrière,tout doucement. Il dégageait de Caprice une impression mélancolique. Elle aurait ému le cœur de pierre le plus dur…Caprice enroula ses doigts autour des chaînettes de fer et continua de se balancer ,de plus en plus vite. Il n’était pas lourd et pouvait monter très haut. Alors qu’il était en train de se balancer ,il tendit la main vers la Lune,ronde et indifférente à son malheur et ses humeurs.
Et comme un idiot,il se fit éjecter de la balançoire et finit son vol plané sur le bac à sable,trop surpris pour utiliser sa lévitation. Sa tête cogna contre le petit muret en béton et des larmes de douleur jaillirent des yeux verts du Second. Caprice se releva et les essaya,ses yeux plein de sables . Il avait touché le fond. Le cœur écrabouillé,le moral au fond des bottes .Caprice retomba à genoux dans le sable et frappa les petits granulés de terre sans leur faire aucun mal. Le vampire renifla,et essaya à nouveau ses larmes. Il devait bien avoir une borne d’eau quelque part…Ah oui,en voilà une ! Caprice se leva,tourna le robinet et se fourra la tête sous le jet d’eau glacée. C’était désagréable,mais au moins,le sable et le sang partaient.Ses cheveux étaient trempés. Il frissonna. Caprice boutonna son long manteau de cuir jusqu’au cou et alla se rasseoir sur le banc. Il était déprimé. Il ramena ses genoux contre lui,dévoilant ses jambes enserrés dans des bas résilles. Il portaient de longues bottes de cuir très sombre ,un short en velours violet lui arrivant à mi cuisse et un débardeur moulant ou s’étalaient des lèvres d’un violet girly . Dans l’ouverture des lèvres était écrit ‘I LOVE SEX ‘ . Et bien sûr,il cachait la moitié de tout ça avec son long manteau noir.
Il poussa un long soupir . Il n’avait qu’une envie : rentrer chez lui. Ou voir le Maître.


*Je le materne trop* songea Caprice *Je devrais arrêter*

Arrêter ? Jamais….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letzingham.darkbb.com
Ashern Bryde
Maître Vampire
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Déprime...   Mar 26 Sep - 11:47

(Bon je m'inscruste parce que tu es seul...je ne repond pas très vite, mais je pense que c'est tout de même mieux pour toi que de ne pas jouer du tout)

Autre temps, autre place. Un Ashern nouveau hantait les rues comme une ombre. Un Ashern bien différent de l'étudiant guilleret d'hier...Chaque nuit correspondait à une nouvelle humeur, à un nouveau lui. Et cette nuit n'échappait pas à la règle.
Ce soir, il avait seché la faculté. Il trouverait une excuse x, ou y, pour avoir manqué les cours, ça n'avait aucune espèce d'importance. Il n'avait pas de compte à rendre aux humains, quels qu'ils soient.
Le vampire avait quitté le District il y avait de longues heures, déjà. En ces jours sombres et froids, le fantomatique jeune homme préférait effrayer la populace là où elle ne s'attendrait pas à voir des vampires...

Cette nuit, c'était comme le bal. On retirait les masques. Il se moquait d'être vu en tant que ce qu'il était réellement. Aucun mortel ne saurait l'assimiler à l'étudiant débrouillard qu'il serait le lendemain.
Ses cheveux blancs étaient plaqués en arrière, et lui tombaient allègrement au niveau des épaules. Ses yeux étaient subtilement maquillés de noir, et ses lèvres également. A ses oreilles, six percings. Deux anneaux à droite, deux à gauche, une croix renversée, donc sans effet sur sa personne, et un clip sur le haut de l'oreille. Deux anneaux à l'arcade.
En bon masochiste, il s'était aussi perçé la lèvre, et le nez, où un anneau tronait dans chaque trou, les deux reliés par une petite chaine en argent fin.

A son cou, un lourd collié de pique. Son haut était en résille, laissant entrevoir tout de sa poitrine aussi blafarde qu'imberbe. Son pantalon noir, bouffant en bas, était ceint d'une multitude de ceintures argentés lui tombant parfois jusqu'au genoux. A ces pieds, une paire de New Rock réhaussée de métal, pesant dans les quatres kilos. Sur ses épaules, un long manteau de cuir.
Ce soir, c'était jour de fête. Le stéréotype du gothique même. Le bon gros vampire dark ténébreux...si cela n'effrayait plus les siens, lui, ça l'amusait toujours. Les mortels ne cessaient de changer de trottoir à la vue de son air hanté, presque...Démoniaque. Ashern ne s'en lassait pas.

Ses pas le menèrent jusqu'aux jardins publiques. Il avait dans l'espoir de deranger quelques couples becoteurs, et qui sait, d'en faire ses victimes...Le meurtre ne le repugnait pas. C'était...sympathique, parfois. Il ne connaissait pas le remord. Seul la BIS le repugnait à ses crimes. Cette satané brigade devenait très éfficace, et il ne desirait pas être abattu par les Executeurs...
Comme une ombre, il avanca dans les allées, les yeux baissés, le visage trop inexpressif pour être humain. Son pouvoir jouait imperceptiblement, pour le rendre encore plus surnaturel qu'il ne l'était, aux yeux du monde...

Son errance le mena à Caprice, qu'il connaissait de vue. Il n'allait pas aux Plaisirs Coupables. Un adolescent n'a normalement rien à y faire. Mais lorsqu'on est un Maître, se tenir au courant de l'existence de ses semblables est le minimum pour sa survie dans la communauté...Et il respectait ce minimum.
Arrivé à quelques mètres de lui, il s'arrêta. Ca n'avait pas l'air d'aller fort, inutile d'être devin pour s'en apercevoir. Mais Ashern n'était pas dans un jour compatissant. Sans un mot, il fixa ses yeux noir d'obsidien sur le Second, assis devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caprice Scofield
Maître Vampire, Second
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Déprime...   Lun 9 Oct - 10:26

Caprice n’entendit pas le Vampire arriver. Il était trop occupé à déprimer tranquillement,en silence. Il remuait en lui des pensées plus sombres que les fumées des usines de Londres au 19 ème siècle (wooh,c’est la classe) et ne songeait pas un seul instant qu’un vampire puisse avoir la même idée que lui,c'est-à-dire aller se balader ici,dans les jardins de St-Louis. Caprice poussa un soupir ennuyé du bout des lèvres. Il se sentait désoeuvré. Soudain,quelques pas se firent attendre. Caprice fronça les sourcils et tendit l’oreille,essayant de savoir d’où venaient les pas. Juste en face de toi,abruti ! Nan,mais j’vous jure…

Caprice redressa la tête ,étonné. Ce visage lui disait vaguement quelque chose. Il délia ses jambes,les étendant avec un petit soupir de soulagement (il commençait à avoir des fourmis dans les jambes). Il observa son interlocuteur muet et trouva que ses vêtements seyaient parfaitement à cette nuit. Caprice cligna de ses yeux verts,son regard papillonnant partout sur le vampire. Car il était évident que c’était un vampire,vêtu ainsi,la croix renversée,le look,l’air irréel. Caprice esquissa un léger sourire. Les rares humains que ce vampire avait dû croisé étaient sûrement terrorisés. Ou vidés de leur sang,au choix.

Caprice se leva ,contourna le vampire en ne le quittant pas du regard et alla prudemment s’asseoir sur la balancette. Il commença à se balancer légèrement d’avant en arrière. Ses cheveux noirs humides collaient à ses joues . On aurait pu le croire triste,mais il était tout ragaillardi par la présence inattendue de ce vampire. Enfin de la compagnie ! Caprice releva la tête,dégageant de son visage une mèche collante et dit,le visage plutôt neutre :


-Bonsoir.

Il ne dit rien d’autre,préférant restant silencieux pour mieux observer son compagnon. Il avait quand même un peu forcé sur la dose gothico-suicidaire . Caprice n’aimait pas trop ces anneaux dans le nez. Il ne trouvait pas cela très esthétique ,en fait. Une lueur de malice naquit dans les prunelles vertes et il se mordit la lèvre pour ne pas rire. Il se contenta de tendre le bras d’un geste gracieux et sensuel,comme d’habitude et d’héler son compagnon :


-Tu vas te fatiguer à rester de bout. C’est marrant ,la balançoire.

*Enfin,quand on sait en faire* songea tristement Caprice,repensant à son crâne ensanglanté .

Le vampire bascula la tête en arrière et regarda la lune,qui semblait décidément moqueuse,cette nuit. Le pauvre vampire (c’est possible ? XD ) baissa la tête et recommença à se balancer d’arrière en avant . Hmm…Mais c’est que ce silence persistant commençait à l’embêter ! Caprice releva la tête brusquement et jaugea son compagnon du regard. Son regard s’était fait moins malicieux,presque dur. D’accord,ce Vampire avait l’air passablement effrayant,mais Caprice n’allait pas se laisser faire ! Le vampire laissa un soupir mourir entre ses lèvres et éleva la voix pour dire :

-Et à qui ai-je l’honneur ?

Ben,oui,caprice n’était pas obligé de connaître le nom de tout le monde !


[arf,vraiment désolé du retard,mais j'avais un million de trucs à faire ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letzingham.darkbb.com
Ashern Bryde
Maître Vampire
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Déprime...   Jeu 26 Oct - 0:58

La soudaine présence d'Ashern avait eu sur Caprice l'inverse complet de l'effet escompté. Il semblait que cela lui avait perceptiblement remonter le moral. Et Ashern ne connaissait pas grand monde à qui l'arrivée d'un vampire gothique l'air passablement derangé aurait remonté le moral. Tant mieux tant mieux. Mais peut-être allait-il devoir changer le thème de cette nuit. Sinon la communication allait être difficile.
Sans esquisser le moindre geste, il l'observa se lever, et aller se rasseoir sur la balancoire, un peu plus loin. Le vent souffla, et s'inflitra dans son manteau. Il commençait à faire froid. Tant mieux. C'était une atmosphère interessante. Il ne répondit au salut du Second que par un leger signe de tête. Plus histoire de faire comprendre qu'il avait entendu, que de le saluer à son tour.

Pourquoi était-il venu aborder Caprice? Peut-être parce qu'il s'ennuyait. Mais il y avait des moyens nettement plus divertissants d'occuper cette nuit. Comme aller chasser, par exemple. Oui, il faudrait qu'il y pense. D'un air absent, il regarda son balancement...Avant de reprendre pied. Aller faire de la balancoire? No comment. Il ne bougea pas d'un pouce. Le vampire n'avait pas peur, bien sûr mais...le silence commencait à le gêner. Sans nul doute. Et cela ne tarda pas à se faire savoir.
Ashern repondit par un sourire torve lorsque l'autre le jaugea du regard. Finalement, il s'avança lentement. Ses lourdes chaussures laissaient entendre un leger claquement de métal, mais c'est dans un bruissement de tissu, qu'il s'assit sur la balancoire d'à côté. Sans se balancer, pourtant.

"Pour un Second, vous ne semblez pas vraiment avoir un cercle de connaissances important, chez les Maîtres...Je suppose que c'est normal."

Il marqua un temps. Peu de vampires le connaissaient, de toute manière. Les petites gueguerres stupides du pouvoir ne l'interessaient pas du tout. Prendre parti, devoir défendre, se défendre, se mefier, espionner...c'était d'un lassant.

"Je m'appelle Ashern. Mais vous n'êtes pas obligé de vous en souvenir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Déprime...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Déprime...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prime et renom de l'homme au boomerang
» URGENT - SNOOPY vieux caniche qui déprime (Dépt 57)
» Y'Shahinn Nehleän - Prime Sorcière
» Un moment de déprime [Libre]
» Petit coup de déprime [Jeremy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H&V&M :: Autres Quartiers de St Louis :: Les Jardins Publiques-
Sauter vers: