H&V&M

Jeux de rôle tiré de l'univers d'Anita Blake, tueuse de vampires.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Caprice Scofield

Aller en bas 
AuteurMessage
Caprice Scofield
Maître Vampire, Second
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Caprice Scofield   Ven 22 Sep - 11:27

Prénom: Caprice
Age Apparent: On dirait un gamin…Il fait à peine 25 ans
Age réel: 525 ans

Metier: Strip-Teaseur
Rangs: Maitre Vampire

Taille: 1. 80 ,à peine
Poids: Il pèse 60 kilogrammes

Background:

- ثم بتاتاً …

Une jeune femme ,éblouissante de jeunesse et de beauté,s’exprima dans une langue que l’homme ne connaissait pas . Qu’importe,songea-t-il. Elle était trop belle pour qu’il ne passe pas une nuit avec elle.Il savait que si c’était découvert,elle serait tuée,et lui avec.
Cette jeune femme était la favorite d’un roi quelconque d’un roi débauché et décadent qui vivait dans un coin désert de Turquie. Elle se nommait Shéhérazade,en hommage à la belle princesse des Mille et Une nuits. Il est vrai que la favorite était vraiment magnifique. Deux superbes pupilles noir profond,une peau mate et parfaite,un nez un peu écrasé mais qui lui conférait un charme irrésistible et un corps digne d’une déesse,à en damner un saint. L’homme,quant à lui,était un anglais . Un savant. Il était venu ici en espérant trouver quelques échantillons de sable ,et il avait trouvé,à la place,une nymphe.
Leur nuit d’amour fut particulièrement torride et l’homme (se nommant Michael Scofield )décida d’emmener sa promise avec lui,en Angleterre. Grave erreur.
Le voyage dura longtemps,trop longtemps pour la jeune femme. Enceinte,malheureuse et effrayée par ces paysages qu’elle ne connaît pas,elle ne tarde pas à sombrer dans une profonde tristesse. Cela influencera fortement le caractère de son enfant. D’ailleurs,il naquit dans un bateau. Une nuit sans lune,bercée par le clapotis de l’eau,Caprice naît,sous le regard joyeux de son père et celui épuisé et -pour une fois- blafard,de sa mère. Le bébé cria un peu ,but le lait contre le sein doux et velouté de sa mère,puis s’endormit,repus.

Leur arrivée en Angleterre se fit sans encombres. Le père de Caprice ne se maria jamais avec la mère de son enfant,mais consentit à la garder pour compagne,n’ayant pas le cœur de la jeter dehors. Caprice ne portait pas bien son nom. A l’âge de 4 ans,c’était un enfant charmant,très doux,parfois un peu manipulateur,mais jamais il ne piquait des colères. Il faisait la joie de sa mère,qui lui apprit l’arabe,l’art de la calligraphie qu’elle avait elle-même hérité de son père et l’art des poisons…
Caprice ,enfant doué,parlait peu à son père. Celui-ci ,pris par son travail ,n’accordait que rarement son temps libre à son héritier. Mais Caprice ne lui en voulait pas,non,il savait que son père était occupé…
Il occupait donc ses journées à lire,à s’exercer à l’arabe avec sa mère et à aller se promener sur les docks en compagnie de celle-ci.Ce petit bonheur dura jusqu’à l’hiver des 12 ans du jeune garçon. A cette époque,une épidémie d’une maladie mystérieuse frappa Londres. La mère de Caprice se trouva être une des victimes. Faute de soins,elle mourut. Caprice pleura longtemps sa mort,et pleure encore,lors de ses longues nuits (jours ?) d’insomnie….

Cependant ,quelque chose sembla accaparer plus le père de Caprice. Il avait fait une découverte,quelque chose d’étrange,de bizarre,de mystérieux. Quand Caprice lui demanda ce qu’il faisait dans son bureau,il lui répondit d’un air mystérieux : Sors toujours avec une croix…Ne t’en sépare pas !

Caprice,n’étant pas croyant,fut décontenancé . Une croix ? Mais pourquoi ? Il haussa les épaules et attacha autour de son cou une croix en argent. Et hop,comme à son habitude,il partait baguenauder tranquillement dans Londres.
Cette vie dura longtemps,très longtemps,jusqu’à ce que Caprice envisage de faire des études. Il avait alors 23 ans,c’était un âge particulièrement avancé pour un célibataire comme lui,mais le mariage ne l’intéressait guère. Il n’était même pas sûr d’aimer les femmes,d’ailleurs. Donc,tous les jours,il se rendait à l’Université pour étudier les langues,domaine dans lequel il était très doué.

Un soir,un de ses professeurs lui demanda d’aller lui chercher un livre dans la bibliothèque de l’Université. Caprice s’exécuta,pensant revenir en pleine forme.Il n’avait pas peur du noir et il connaissait l’Ecole comme sa poche. Pour gagner la bibliothèque,il fallait déjà traverser tout le parc de l’école,et c’est là qu’il se fit attaquer. Une forme étrange,blafarde,malsaine le saisit dans le dos. D’abord surpris,il tenta de se débattre,puis devint rapidement effrayé. Il sentit une morsure dans son cou,puis la fatigue envahit ses membres,il ferma doucement les yeux,mais un liquide chaud et métallique se glissa dans sa bouche. Il tenta de recracher,mais il avala tout de même.

Vous l’aurez compris,ce jour-là,Caprice avait oublié sa croix.

Effrayé,désorienté,Caprice revint chez lui et appela son père. Celui-ci examina la blessure et ses yeux s’agrandirent. Il semblait en colère,très déçu et surtout,apeuré. Caprice ne comprit pas et s’enfuit,atteré que son père ne l’aide pas. Quelques temps plus tard,il apprit que sa dernière famille avait été enfermée dans les geôles de Sa Majesté pour avoir exposé ses idées comme quoi des choses boiraient le sang de nous autres,humains…Des choses nommées Goules,ou Vampires.
Caprice comprit donc qu’il était devenu l’une des ces choses. En premier lieu,il se détesta de l’être. Il se maudissait,se haïssait de tout son être…
Puis au fil du temps,il comprit que ça n’avait pas que des désavantages. Certes,il ne pouvait pas sortir le jour,mais la nuit,il y avait mille et une choses intéressantes à faire,à Londres…Le temps passa. Caprice ne savait pas pourquoi,mais il ne vieillissait pas. Bizarre.
Le temps passa encore et encore,interminable couse contre la montre qui ne sembla jamais s’arrêter. Et pour Caprice,c’était vrai. Quand il passa le stade des 80 ans ,il se demanda franchement ce qui se passait. En réfléchissant un peu,il comprit que le temps n’avait pas d’effet sur lui. Ô joie suprême ! Il était libre,immortel,invincible !Il n’avait rien à craindre. Il était immortel,l’égal d’un dieu. De plus,il développait peu à peu ses pouvoirs. Il se découvrit un don pour la télépathie,ce qui effrayait horriblement ses victimes.

Caprice,ayant hérité de l’argent de son père quand il fut enfermé,menait une vie très confortable. Et de toutes façons,voler ne lui posait aucun état de conscience. Il vivait désormais dans un coin reculé d’Angleterre,vivant dans un village où les habitants lui servaient de nourriture. Puis au bout de quelques temps,il commença à s’ennuyer. Et il se mit à voyager,découvrant d’autres saveurs de sang,d’autres odeurs. Pendant les traversées,il restait terré dans sa cabine et au coucher du soleil,se levait et allait faire des petits tours dans les cabines voisines…
A l’âge respectable de 317 ans,il décréta que l’Europe ne l’intéressait plus et il décida d’aller s’installer en Amérique. Il choisit New-York,puis s’installa quelques mois à Chicago,et enfin,s’installa cent ans à Philadelphie.
Il rencontra ‘ l’amour’ en la personne du Maître Vampire du Coin ,et perdit sa pureté à l’âge de 417 ans,en 1898,donc. Il y prit goût,et eut de nombreux amants,tous vampires,n’aimant pas les femmes,les trouvant compliquées,désordonnées et mielleuses.
Les années passèrent,longues,débauchées pour la plupart. Caprice vivait au jour le jour (ou plutôt à la nuit la nuit ? ) Au cours de l’année 1917,date de l’entrée des U.S.A en guerre mondiale,Caprice suivit avec un intérêt plutôt modéré le cours des combats. En vérité,il ne s’y intéressait pas beaucoup.
Le plus dur à assimiler pour lui ,c’était les nouvelles technologies. Les chars,les fusils…Tout ça lui faisait un peu peur…Il n’était pas habitué. Comprenez-le,il était né en 1481,tout de même !
Bref….Les années passaient,toutes plus longues les unes que les autres. La vérité,c’était que Caprice s’ennuyait. Il trouvait les humains coincés,et surtout,le soleil lui manquait. Il était un enfant du soleil et de la chaleur,lui,il voulait sortir !

Il eut alors une idée : il s’enveloppa dans un très épais manteau noir,rabattit une capuche toute aussi épaisse sur sa tête et se mit à sortir le jour.Et encore,ce n’était qu’en fin d’après-midi,et seulement en hiver. Mais enfin,il sortait ! Et c’était déjà ça !
En 1969,on peut dire que Caprice eut un sacré choc en voyant la fusée se poser sur la lune ! Les années 70’s lui plurent énormément,puisqu’il put s’envoyer en l’air avec tous les hippies du coin et bien sûr,glouton comme il était,boire un peu de leur délicieux sang.
Les années quatre-vingt lui plurent aussi beaucoup. Son grand plaisir était d’aller dans les bars glam et d’admirer les strip-teaseurs…Puis un soir,alors qu’il était totalement bourré,il demanda à essayer,revêtit une magnifique combinaison ultra-moulante et commença à faire l’idiot en se déhanchant sur scène. Autant vous dire tout de suite qu’il ne toucha plus jamais à de l’alcool après cette soirée.
Mais le fait d’être sur la scène lui avait plu. Il ne savait pas pourquoi,l’idée de s’effeuiller en se déhanchant sous des regards baveux lui plaisaient. Et il en fit son métier. Il s’amusait énormément.
Puis il dut déménager. Nous étions en 1992,ou quelque chose comme ça. Travailler parmi les humains ne mettait pas Caprice très à l’aise et il s’installa à St-Louis,sachant qu’il y avait une communauté vampirique et surnaturelle très forte.

Il avait donc 511 ans à cette époque-là,et avait atteint une puissance qu’il n’aurait même pas osé imaginer. Il était très fier de lui d’ailleurs,car sa télépathie s’était fortement accrue,ainsi que son don pour la lévitation.
Seulement ,Caprice commença à manquer sérieusement d’argent et chercha donc un établissement qui pourrait l’engager pour la seule chose qu’il savait faire. A sa grande surprise,il découvrit qu’un bar très branché en ville,se nommant les Plaisirs Vampiriques,était spécialisé dans le strip-tease. Le Vampire se présenta,fit quelques bouts d’essai et fut engagé. Il fut d’abord considéré comme un vampire ‘bas de gamme’,pour se vendre ainsi,mais Caprice comprit bien vitre que les gens confondaient souvent strip-teaseur et gigolo. Pas question. Il n’était pas un de ces incubes assoiffés de sexe,lui ! Non,il était respectable.Enfin,presque.

Parfois,il croisait un beau vampire. Dans le genre très beau,mais aussi très mystérieux. Il disparaissait aussi vite que le vent. Un soir,Caprice n’y tint plus,il fallait absolument qu’il sache qui était ce vampire. Il était fasciné,subjugué. Il VOULAIT savoir. C’était plus fort que lui. Il délaissa sa place de strip-teaseur et suivit la silhouette vêtue de noir dans les méandres des Plaisirs Coupables. Il avait dû mal à suivre la forme,puis se rendit compte qu’il était perdu,dans son propre lieu de travail,en plus !
Il s’apprêtait à rebrousser chemin,quand il se retrouva face à face à avec le beau vampire qu’il suivait. La première réaction de Caprice fut de rougir (si c’était possible pour un vampire),puis il essaya de parler,mais le regard acéré du vampire le fit taire.

-Tu es un strip-teaseur,n’est-ce pas ?

Surpris par le tutoiement,Caprice ne répondit pas tout de suite . Le (jeune) vampire passa sa main gantée de cuir dans ses longs cheveux noir corbeau et répondit,la voix légèrement tremblante :

-Oui..Je…Pardonnez-moi…Je me nomme Caprice.
-Tu me suivais ?

Nouveau rougissement.

-Oui…Je vous ai aperçu et j’ai décidé…de vous suivre.

Un sourire s’étira sur les lèvres de l’autre vampire et il eut un geste de la main.
Après cette soirée,Caprice apprit que le vampire se nommait Elyriël et qu’il était le Maître de la Ville. Caprice en faillit perdre son immortalité tant il avait honte,mais Elyriël,étrangement,se rapprocha de lui.Ils se virent tous les soirs,et Caprice délaissa peu à peu son travail. Il passait du temps,beaucoup de temps avec ce vampire …Et c’était mal vu des vieux vampires,les honorables,les anciens..Comment ce vulgaire strip-teaseur,avait-il pu gagner la confiance du Maître de la Ville ?
Caprice n’avait pas la réponse,il était tout simplement fasciné par cet être à qui il vouait du respect plus que quiconque. Quand il atteint l’âge de 520 ans,Elyriël décida de faire de Caprice son Second. O joie…

Caprice accepta,tout en se demandant quel était son rôle. Il comprit bien assez vite qu’il était là pour aider son vénéré Maître à gouverner la Ville. Que voulez-vous,c’est tuant d’être tout puissant….

Description Mentale: Il y a trois catégories de gens dans la vie. Les battants,les suiveurs et les perdants. On peut classer Caprice dans la catégorie des suiveurs. Ce classement est totalement justifié par son rang. Il est le Second du Maître de la Ville,et il a vite compris que c’était la place la plus enviable qui soit. Entre le Tout-puissant et les autres,il est celui qui maintient l’équilibre. Il se contente parfaitement de ce rôle qui lui plaît énormément.
Comme mentionné dans l’histoire,Caprice est une personne qui porte mal son prénom. Charmant et serviable,il n’est pas du genre à piquer des crises de nerfs. C’est quelqu’un qui a un instinct maternel très développé et qui s’occupe de son entourage comme de ses propres enfants. Il est particulièrement possessif et protecteur avec le Maître de la Ville,allant même jusqu’à l’étouffer et le materner un peu.
On peut qualifier Caprice d’être jaloux et souvent,de ne pas reconnaître ses torts. Il a hérité de sa mère un tempérament docile et parfois peureux,profondément lunatique. Il change d’humeur comme de chemise (non ,pardon,de combinaison de cuir cloutée). C’est une personne au caractère parfois instable. Il sait qu’il est ‘immortel’,en quelque sorte,mais a peur du futur et des nouvelles choses qu’il découvre. La modernité lui fait un peu peur,bien qu’au fil du temps,il se soit habitué aux ordinateurs,aux téléphones portables…Il est toujours un peu maniéré,mais n’hésite pas à s’exhiber sous toutes ses coutures,comme le démontre son goût pour le strip-tease…

Description Physique: Caprice dégage un certain charme,et même un charme certain. Son métissage lui confère des atouts très efficaces. De sa mère,une femme orientale d’une très grande beauté,il hérita de ses longs cheveux noirs,de ses yeux légèrement bridés et de son teint délicatement hâlé,bien qu’il ait perdu un peu de couleurs à cause du vampirisme. Il hérita aussi de sa grâce féline et de sa souplesse,accrue par son agilité naturelle.
De son père,il hérita de la carrure fine et bien dessinée,ainsi que les superbes yeux vert d’eau. Sous sa peau se devinent des muscles bien entretenus et ses mains fines lui servent à tout.
Question vestimentaire,Caprice a gardé une nostalgie des années glam . Suivant le mode vestimentaire d’un des personnages de son film favori,le Rocky Horror Pictures Show,il n’est pas rare qu’il se travestisse ou qu’il porte des vêtements très provocants,à la limite de la débauche. Caprice a un joli corps et il ne se prive pas pour le cacher. Ainsi,vous le verrez souvent en combinaison de cuir (non,il est affreusement allergique au latex) ,en chaussures montantes…Il joue de son apparence féminine pour se travestir en écolière innocente (comprenez jupe plissée très courte,et haut à la candy..)On tolère ses exentricités vestimentaires parce qu’il est sous la protection du maître,mais ses goûts ne font pas toujours l’unanimité de tout le monde.Il joue aussi de son ambiguïté sexuelle pour se faire respecter. Qui oserait s’en prendre à une faible femme,hein ?

Pouvoir(s) Spécifique(s):

-télépathie
-lévitation

Armements: Il possède un revolver

Autres: Il a un petit chat nommée Séléné


Dernière édition par le Sam 23 Sep - 9:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letzingham.darkbb.com
Kalÿce
Admin
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Caprice Scofield   Ven 22 Sep - 12:28

J'avais déjà lu le bg tout à l'heure nyup!
Moral, physique, pouvoir ca me va...(bien que fais attention à pas exagerer avec la télépathie hein^^). Le bg me va, sauf concernant la partie sur le Maître de la Ville. En effet, cette partie nécéssite son accord...donc tu peux commencer à jouer, mais si cela ne concorde pas avec son personnage, ou son histoire, globalement, je te demanderais surement de modifier des trucs^^
Sinon très bonne fiche!^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpgvampire.actifforum.com
Caprice Scofield
Maître Vampire, Second
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Caprice Scofield   Ven 22 Sep - 13:04

Pas de problème,je verrais avec lui ^^

Sinon,merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letzingham.darkbb.com
Adel
Maître de la Ville
avatar

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Caprice Scofield   Sam 23 Sep - 6:14

^^ Ca me va, les réactions données à mon perso sont du genre "sethänesque" (pour le peu de ceux qui connaissent), ça colle donc parfaitement, même si je n'ai même pas encore commencé à rédiger la fiche >_> *tend le fouet*

Seul truc, je risque fort de développer un peu cette histoire dans la dite fiche, il faudra donc que ça convienne en retour ^^ voilà

(pas taper pour avoir posté ici j'espère? @_@)

EDIT: Ah oui mince -_- j'oubliais. C'est juste le coup de la silhouette emcapuchonnée qui va pas trop, je vois mal Elyriël se balader comme ça ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.annwvyn.tonsite.biz/Youin'/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Caprice Scofield   

Revenir en haut Aller en bas
 
Caprice Scofield
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'union et le silice, l'espoir renait du caprice, te revoici enfin... [PV Meryle ; Luyak. Privé]
» A la rivière elle est venue, tremper un peu son pieds menu ? Caprice (Terminé)
» Sushi hou ha ha [Nolan ?]
» Le Palais d'hiver
» Caprices du désert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H&V&M :: Création de personnages :: Repertoire-
Sauter vers: